29 septembre 2014

The kingdom of eternal rain





And when it rains on your parade, look up rather than down. Without the rain, there would be no rainbow. Gilbert K. Chesterton

Pour faire écho à cette jolie journée de pluie. On oublie après ces dernières semaines de beau temps, qu'il y a peu, en juillet par exemple, il pleuvait.. un peu, beaucoup. Il semblerait que Paris remet son manteau gris. Bonne journée quand même.

25 septembre 2014

L'oeil vert






Je suis un détecteur de verdure en ce moment, un capteur à plantes. Ca va probablement avec mes interrogations du moment sur le fait d'élever un enfant en ville. Je recherche désespérément des petits coins de verdure pour me prouver à moi même que ce n'est pas si mal finalement Paris.

I'm a true green detector lately, I've been feeling the need to look and prove to myself that it isn't that bad to rise a child in a big city like Paris. It's not an island of greenery but it's not that bad i suppose.

23 septembre 2014

L'été retrouvé









Faire perdurer l'été alors qu'on vient de mettre un pied en automne. Revenir sur ces instants presque égarés dans ma mémoire. Faire revivre les souvenirs le temps d'une balade le long des berges. Paris en juillet.

Make summer last longer while we just made a step forward into fall. Just get back on those precious instants that slipped out my head. Bring back those memories the time of a stroll along side the bank. Paris in July. That's it.

18 septembre 2014

Open road





Summer & friends, on the road...

15 septembre 2014

Somewhere beyond the sea





La lumière qui scintille sur la Méditerranée. Un été. De l'eau salé. Un coucher de soleil et un petit vin/fromage face à l'Estérel. Les choses simples. Je reprendrais bien encore un peu d'été.

The sparkling light over the sea. This is summer. A sunset and a little wine and cheese in front of the red rocks of l'Estérel. The simple things. I'd take another slice of summer with pleasure. Would you?

12 septembre 2014

Estivités







Arles, encore et toujours. C'est le rituel estival dont je ne me lasse pas. La douce lumière de fin de journée qui vient caresser les ateliers. Le portrait sous toutes les coutures, avec un coup de coeur inconditionnel pour Lucien Clergue et puis un arrêt obligatoire au Réfectoire pour reprendre des forces.

Arles is a summer ritual i can't miss. It's my way to recharge my batteries, get inspired, while enjoying good food in a beautiful city. I couldn't ask for more. I love how the sunbeams flirt with the buildings structure. It was all about portrait this year and my crush goes unconditionally to Lucien Clergue. And finally a little break at le Réféctoire before leaving.

10 septembre 2014

Life is a beach



Dyptique estival. Le bleu, le soleil, la mer.

Le sud, Août 2014

8 septembre 2014

L'heure d'été






Voilà. Je fais ma rentrée avec quelques jours de retard. Mais la bonne nouvelle, c'est que le blog va reprendre vie tout doucement. Mes journées reprennent forme et je retrouve un sentiment de liberté depuis que mon petit gars est gardé. Sentiment mitigé entremêlé d'un peu de culpabilité et de tristesse.
Je vous emmène à Arles, le temps des Rencontres.

Here we are. I'm back posting, showing you my last trips & pictures. The days seem longer again and i feel like i have the time to do so much things again, cause my little boy found a great nanny. I'm rediscovering a kind of freedom with a hint of guilt & sadness.
Anyway, i take you to Arles, for Les Rencontres photographiques. Enjoy the trip.

Arles, Août 2014

18 juin 2014

Camino al mar





S'engouffrer sur un chemin, comme dans un tunnel de verdure. Regarder où l'on pose ses pieds. S'arrêter pour souffler, la route est bien plus longue que prévu. Demander aux marcheurs qui rentrent si c'est encore loin. Oui, apparemment. Et puis d'un seul coup, voir une brèche dans le tunnel de verdure et découvrir la mer au loin, derrière les vignes. Requinqué, poursuivre son chemin pour enfin se poser et déguster son déjeuner avec une vue magnifique.

Starting a pretty walk to the sea, by entering a deep tunnel of greenery. Careful looking where we put our feet, the path is tricky. A break is welcome and we ask other walkers if it's still far. It is. Suddenly, a breach among the greenery, and the sea appears in the distance, behind vineyards. Cheered up, we ended our way and enjoyed our lunch in front of such a beautiful view. 

16 juin 2014

On dirait le sud






J'ai pris tellement de retard. Les journées défilent sans que je n'ai pu jeter un coup d'oeil à ma montre et il est déjà l'heure de dîner. Je ne comprends pas où passe le temps. Vous avez déjà eu ce sentiment que le temps vous échappe? L'impression de courir après... tout le temps, de ne pas pouvoir profiter de mon petit homme qui grandit trop vite, de vouloir souffler, se poser 5 minutes. Cette année ressemble à un tourbillon. C'est peut être comme ça pour toutes les mamans free-lance la 1ère année. Allez rassurez moi, ça se calme un peu cette tempête après ??
Bon en tous cas, moi j'attends avec impatience les vacances, le sud... pour ralentir, pouvoir lire un bon bouquin au soleil, reprendre mon argentique, capturer les instants du quotidien. En attendant, bon lundi!

I'm so damn late. Time flies and days are passing without having a second. Have you ever had the feeling that your time is slipping away? The feeling that you're always running out of it. Little P. is growing so fast, i can't even realize he's already sitting by himself now. This year is like a tornado, but it's maybe like this for all free-lance mums the first year? Please tell me it's getting better when they're older. Anyway, i can't wait anymore for the holidays to start. To slow down a little bit, to have time to enjoy by myself like reading a book or just taking my camera to snap some everyday moments. I miss that for sure. Have a great monday folks.